Würth France a une gamme complète de trappes de visite qui permet de répondre aux nombreuses contraintes de vos chantiers, des exigences thermiques liées à la RE2020 aux normes coupe-feu.

Si vous avez du mal à faire votre choix, cet article va vous aider à identifier la trappe la plus adaptée à vos besoins.

Les trappes de visite pour l’isolation des combles  

Pour les accès vers les espaces sous le toit (combles, grenier), il est recommandé de poser une trappe de visite étanche à l’air et à la poussière pour éviter la perte de chaleur. Dans un contexte de rénovation ou de logement basse consommation, les trappes doivent être en conformité avec la norme NF-EN 13829 relatives à la perméabilité à l’air des bâtiments.

Pour un maximum de performance thermique avec un R=8,13 m².K/W, choisissez le modèle :

La trappe suivante est adaptée à la majorité des cas avec un R=6,88 m².K/W :

Dans le cas de pose de laine soufflée, il est recommandé d’utiliser une réhausse pour trappe de visite afin d’éviter la perte d’isolant lors de l’ouverture de la trappe :

Les trappes de visite en plaques de plâtre ou métallique

Pour une application sur plaques de plâtre (cloisons ou murs), il est logiquement conseillé d’utiliser un modèle de trappe en plaque de plâtre pour plus de discrétion, mais il est également possible d’utiliser une trappe de visite métallique conçue avec une tôle d’acier laquée blanc. Installée le plus souvent sur les faux plafonds, elle trouve également sa place sur des cloisons ou des murs en plaques de plâtre. Économique, elle nécessite peu d’entretien.

Dans le cadre de la pose en salle de bain, il vaut mieux privilégier une trappe en plaque de plâtre qu’il est possible de carreler pour plus d’uniformité et d’étanchéité.

Toutes nos trappes de visite s’ouvrent avec un système de pousser-lâcher qui simplifie leur ouverture.

Trappe en plaque de plâtre : 

Trappe de visite PLPP invisible 
Art. N° 5397541..

Trappe métallique : 

Trappe de visite PLT
Art. N° 53975400..

Les trappes de visite coupe-feu

Würth France lance une gamme de trappes coupe-feu afin de répondre au mieux aux nombreuses demandes des professionnels.

Ces produits haute performance sont une solution économique pour les parois de gaines techniques avec protection incendie. Leur joint intumescent permet de bloquer la pénétration de la fumée et des flammes. 

L’avis de l’expert

Les trappes d’accès coupe-feu sont devenues indispensables dans les métiers du bâtiment, que ce soit pour du neuf ou pour de la rénovation, les trappes sont prédominantes dans nos habitations. Elles doivent permettre une bonne étanchéité et assurer le ralentissement de la propagation du feu.

La réglementation incendie fixe le cadre pour sécuriser au maximum les habitations. Il existe plusieurs familles pour classer les bâtiments d’habitation et les contraintes sont progressives et diffèrent en fonction du nombre d’habitants. Chaque classe détermine les règles à respecter. Pour les maisons individuelles, les contraintes sont principalement au niveau des murs porteurs, des planchers et des parois séparatives intérieures. L’étanchéité coupe-feu doit être comprise entre 15 et 30 minutes. Pour les habitations à plusieurs niveaux, la résistance au feu des gaines et des trappes d’accès doit être égale au minimum à un quart d’heure et à la moitié du temps que retient le sol et le plafond. La résistance au feu d’une trappe a pour objectif de laisser le temps aux habitants d’évacuer les locaux.

Les trappes coupe-feu 60 minutes sont donc destinées aux établissements recevant du public et aux locaux techniques communs.

Pour qu’une trappe soit coupe-feu, la présence d’un isolant intumescent sur le joint périphérique est nécessaire afin d’augmenter la résistance au feu. L’épaisseur de la trappe a également une incidence sur le degré de résistance au feu, comme l’indique la règlementation, plus une trappe est épaisse, plus elle devra résister longtemps à la propagation du feu.

Le guide de l’isolation thermique par l’intérieur des bâtiments d’habitation cahier du CSTB 3231, fait office de référence pour règlementer les matériaux, les produits d’isolation et les revêtements à utiliser.

Valérie Bleicher 
Chef de produit

Les questions à se poser au préalable

Pour choisir une trappe adaptée, la première question à se poser est sur quelle surface nous souhaitons installer la trappe. Il existe deux gammes de trappes coupe-feu, celles prévues pour les cloisons et celles pour les plafonds.

Une fois cet élément défini, il est temps de sélectionner la durée d’étanchéité au feu. Les trappes cloisons existent en coupe-feu : 30 minutes et 60 minutes. Les trappes plafonds existent quant à elles en coupe-feu 30 minutes, 60 minutes, 90 minutes et 120 minutes.

Le choix se resserre, on peut à présent vérifier les dimensions disponibles pour chacun des modèles :

Les trappes cloison :

  • Classe de résistance au feu EI 30 en 25 mm : 300 x 300 et 400 x 400 mm.
  • Classe de résistance au feu EI 60 en 36 mm : 300 x 300, 400 x 400 et 600 x 600 mm.

Les trappes plafond :

  • Classe de résistance au feu EI 30 en 18 mm : 400 x 400 mm.
  • Classe de résistance au feu EI 60 en 36 mm : 400 x 400 et 600 x 600 mm.
  • Classe de résistance au feu EI 90 en 40 mm : 400 x 400 et 600 x 600 mm.
  • Classe de résistance au feu EI 120 en 50 mm : 400 x 400 et 600 x 600 mm.

Notre gamme de trappes coupe-feu

Trappes cloisons coupe-feu 30 minutes – PV CSTB N°RS-20-054
Art. N° 539754530..

Trappes cloisons coupe-feu 60 minutes – PV CSTB N° RS20-063
Art. N° 539754560..

Trappes plafonds coupe-feu 30 minutes – PV CSTB N°RS-20-054
Art. N° 5397546302

Trappes plafonds coupe-feu 60 minutes – PV CSTB N°RS-20-054
Art. N° 539754660..

Trappes plafonds coupe-feu 90 minutes – PV CSTB N°RS-20-054
Art. N° 539754690..

Trappes plafonds coupe-feu 120 minutes – PV CSTB N°RS-19-067
Art. N° 539754612..