L’utilisation régulière de machines par les professionnels augmente l’éventualité d’un risque d’accident de travail. En conséquence, le port de protection est obligatoire, dans n’importe quel circonstance pouvant mettre en danger l’utilisateur de machines à haut-risque. Les yeux font partie des zones de notre corps les plus sensibles et précieuses, les protéger est capital. En chiffre, 8% des accidents du travail comptabilisés annuellement sont liés à cette surface corporelle.

Vous trouverez dans cet article des informations concernant les risques éventuels, les normes accréditées aux lunettes et masques de protection et des produits pouvant répondre aux problématiques des professionnels.

LES RISQUES ÉVENTUELS

Quel type de lunettes de protection pour quels risques ?

Pour effectuer un choix entre les lunettes à branches, les lunettes masques et les écrans faciaux, il est nécessaire de connaître la nature et l’importance du risque.

Par exemple :

  • pour une opération de tournage, des lunettes à branches peuvent suffire.
  • pour un travail de tronçonnage, l’usage d’un écran facial est indispensable pour protéger les yeux et le visage.

RISQUE MÉCANIQUE

Origine du risque : Chocs projections d’éclats ou de particules solides.

Application : Opérations d’usinages avec projections de particules : copeaux métalliques, fragments d’outils, eau sous pression…

Conséquences : Lésion ou perforation de la cornée, déchirure de l’iris, opacification du cristallin.

RISQUE CHIMIQUE & BIOLOGIQUE

Origine du risque : Projections de liquides dangereux, poussières toxiques, gaz, vapeurs toxiques…

Application :

  • Risque chimique : présent dans la plupart des secteurs industriels sous la forme de poudres, d’aérosols, de liquides, de gaz ou de vapeurs…
  • Risque Biologique : présent dans le milieu médical, l’industrie agroalimentaire, le domaine de la gestion des déchets et également dans les milieux favorables au développement des microorganismes tels que les bacs d’huiles de coupe, climatiseurs…

Conséquences : Brûlures ou troubles de la cornée, conjonctivite aiguë, infection virale, opacification du cristallin.

RISQUE THERMIQUE

Origine du risque : Projection de liquides ou solides chauds ou émission de rayonnements intenses

Application : Chaleur radiante pouvant venir de fours, projection de métaux en fusion ou de solides chauds…

Conséquences : Brûlures de la rétine et du visage, lésions de la cornée et du cristallin.

RISQUE ÉLECTRIQUE

Origine du risque : Contact électrique, arc électrique de court-circuit

Application : Soudure électrique à l’arc. Intervention sur un matériel ou une installation électrique.

Conséquences médicales : Lésion ou perforation de la cornée, déchirure de l’iris, opacification du cristallin.

RISQUE DE RAYONNEMENT OPTIQUE

Origine du risque : Ultraviolet (UV), Infrarouge (IR), lumière visible, laser.

Application : Se manifeste dans de nombreuses activités en milieu médical ou industriel (procédés de soudage au gaz ou électrique, aciérie…)

Conséquences médicales : Brûlures de la cornée et de la rétine…

RAYONNEMENTS & CONSÉQUENCES

L’oeil est un organe particulièrement fragile. Une exposition prolongée à la lumière sans protection adaptée peut endommager la vue de façon irréversible.
A la manière d’un coup de soleil sur la peau, les brûlures à la surface de l’oeil sont douloureuses.
L’accumulation de lésions suite à des expositions répétées peut entraîner des maladies oculaires chroniques.

Tableau explicatif des faisceaux lumineux

TYPE D’EXPOSITIONS

Ultraviolet (UV) 5% invisible : Le rayonnement solaire constitue la principale source naturelle de rayons ultraviolets. Certaines sources artificielles, comme les arcs à souder et les lampes halogènes, émettent beaucoup d’ultraviolets. Les ultraviolets (UV) sont largement utilisés dans les procédés industriels (désinfection, cuisson ou séchage photochimique, essais non destructifs par fluorescence, éclairage…) ainsi que dans les domaines médical, dentaire et esthétique pour des applications variées. Selon l’objectif visé, on a recours à des rayons UV de différentes longueurs d’onde et intensités.

Lumière visible 40% : Correspondant à ce que l’oeil perçoit de la lumière, elle peut provoquer une sensation d’éblouissement, une gêne visuelle pouvant entraîner une véritable fatigue, une diminution temporaire des facultés de vision et des douleurs oculaires si l’exposition est prolongée. Même en cas de lumière brève et intense, la rétine peut être endommagée et subir une perte de vision (ex. flash appareil photo).

Infrarouge (IR) 55% invisible : Les salariés les plus exposés aux infrarouges travaillent dans l’industrie du verre ou de la métallurgie, où ils manipulent du verre ou du métal en fusion. Pour se protéger efficacement, ils doivent porter un écran facial comportant un dépôt métallique sur la face externe. Les lunettes munies de filtres verts ne protègent que les opérateurs travaillant à plus de 1,5 m de la source d’infrarouges.

TRAITEMENT DES OCULAIRES

Supravision HC-AF

Les oculaires avec revêtement Supravision HC-AF sont antibuée à l’intérieur et dotés à l’extérieur d’une extrême protection antirayure et d’une protection aux produits chimiques. Le traitement antibuée est durable. De plus, grâce à l’effet Nano-Clean, les oculaires sont particulièrement faciles à entretenir et sont moins sujets aux salissures.

Optidur NCH

Verres anti-rayures qui offrent une grande résistance aux produits chimiques. Le revêtement amélioré par la technologie Nano empêche considérablement les poussières et les saletés de se fixer sur l’oculaire. Le saletés liquides et grasses s’enlèvent sans problème.

Entretien

Les lunettes de protection oculaire doivent être stockées à l’abri de la lumière directe du soleil et des produits abrasifs. Pour un entretien optimal, Würth conseille un nettoyage à l’aide des lingettes nettoyantes pour lunettes de protection Würth. En complément et si besoin, une désinfection avec un désinfectant ménager ordinaire est possible. Les oculaires comportant des égratignures ou autres marques doivent être immédiatement remplacés.

NORMES ET SPÉCIFICATIONS

Norme de base EN 166 Applicable à tous les types de protecteurs de l’oeil.
Spécification générale : qualité optique, résistance aux risques courants, risques mécaniques,
résistances aux chocs, aux impacts, vieillissement à la lumière…
Normes par type d’utilisation EN 169 Filtre pour le soudage
EN 170 Filtre pour l’ultraviolet
EN 172 Filtre de protection solaire pour usage industriel
EN 175 Equipement pour les travaux de soudage
EN 207 Lunettes de protection laser
EN 208 Lunettes de réglage laser
EN 379 Spécification pour filtres de soudage
EN 1731 Ecran facial grillagé

TOLÉRANCE DES CLASSES OPTIQUES

1TRAVAUX CONTINUSPort permanent+0,06 dioptries
2TRAVAUX INTERMITTENTSPort occasionnel+0.12 dioptries
3TRAVAUX OCCASIONNELSPort exeptionnel+0.25 dioptries

AUTRES SPECIFICATIONS OPTIONNELLES

KRésistante à la détérioration des surfaces par fines particules (antirayures)
NRésistance à la buée
RRéflexion IR renforcée (> 60%)
HMonture adaptée aux petites têtes

LES LUNETTES

DE PROTECTION

WÜRTH

Homme portant des lunettes et présentation des produits Würth
Lunettes de protection Würth Scutum article n° 0899102280

Lunettes de protection SCUTUM

Art n° : 0899102280

Normes EN : 166/170

Caractéristiques et avantages :

  • Branches innovantes antidérapantes bidensité (dure et souple) pour une excellente tenue, sans aucun point de pression derrière les oreilles.
  • Oculaire monobloc en polycarbonate ultra résistant aux chocs.
  • Traitement des oculaires unique, Supravision HC-AF (antirayures + antibuée + effet Nano Clean )
  • Large champ de vision, sans monture.
  • Protection UV 100 % jusqu’à 400 nm.
  • Totalement exempt de métal.
  • Poids : 30 g
Lunettes de protection Wurth Wega article n° 0899102115

Lunettes de protection WEGA

Art n° : 0899102115

Normes EN : 166/170

Caractéristiques et avantages :

  • Branches réglables en longueur (4 positions) et en inclinaison (2 positions) pour un ajustement parfait et un maintien optimal.
  • Oculaire monobloc polycarbonate ultra résistant aux chocs, doté d’une armature complète en TPU souple (effet masque).
  • Traitement des oculaires unique, Supravision HC-AF (antirayures + antibuée + effet Nano Clean )
  • Protection UV : 100 % jusqu’à 400 nm.
  • Poids : 40 g.
Lunettes de protection Würth Taurus article n° 0899102291

Lunettes de protection TAURUS

Art n° : 0899102291

Normes EN : 166/172

Caractéristiques et avantages :

  • Monture en métal droite, ultrafine, légère et résistante.
  • Montage du verre sans vis : offre un haut niveau de sécurité en cas de tension mécanique.
  • Oculaire monobloc en polycarbonate ultra résistant aux chocs, revêtement antirayures et antibuée.
  • Pont de nez flexible et réglable.
  • Protection UV : 100 % jusqu’à 400 nm.
  • Poids : 30 g

Lunettes de protection CEPHEUS

Art n° : 0899102250

Normes EN : 166/170

Caractéristiques et avantages :

  • Branches inspirées des modèles sportifs sans aucun point de pression.
  • Oculaire monobloc panoramique en polycarbonate ultra résistant aux chocs.
  • Traitement des oculaires NCH (antirayures + technologie Nano).
  • Large champ de vision, sans monture.
  • Protection UV : 100 % jusqu’à 400 nm.
  • Poids : 28 g.

Masque de protection ANDROMEDA

Art n° : 0899102110

Normes EN : 166/170

Caractéristiques et avantages :

  • Monture bicomposante (PVC et silicone) garantissant un confort durable sans pression du visage :
  • La partie souple de la monture épouse parfaitement la forme du visage de chaque utilisateur et permet une protection latérale complète même avec le port de lunettes correctrices.
  • Oculaire en polycarbonate ultra résistant aux chocs, traitement : Supravision HC-AF (antirayures + antibuée + effet Nano Clean ).
  • Système de ventilation indirect anti-éclaboussures.
  • Bandeau textile élastique large et ajustable garantissant une tension uniforme.
  • Masque conçu pour être compatible avec le port de lunettes correctrices et/ou de demi-masques repiratoire.
  • Protection UV 100 % jusqu’à 400 nm.
  • Poids : 80 g