Le DTU, Document Technique Unifié, est applicable aux marchés des travaux du bâtiment en France. Ce document synthétise les règles à respecter concernant les ouvrages.
En cas de sinistre ou de litige, le DTU servira de référence aux experts des assurances et tribunaux.
En bon professionnel, il est donc fondamental de maîtriser les règles et normes en vigueur lors de la pose de menuiseries extérieures. 

Réception et dressage des supports

Dans le cas où les mesures effectuées sur le gros œuvre laissent apparaître une non-conformité des baies aux exigences du DTU 36.5, il en sera référé au maître d’œuvre et il sera alors nécessaire de faire effectuer par le maçon un dressage des plans d’applique et / ou des éléments de maçonnerie concernés.

Menuiserie posée = support accepté

La fixation des menuiseries

Quelle doit être la répartition des points de fixations autour du châssis ?
Les fixations sont disposées en priorité au voisinage (à une distance maximale de 10 cm) des axes de rotation, des points de condamnation des ouvrants sur le dormant, des cales de vitrage dans le cas des châssis fixes et au voisinage des meneaux et traverses.

Peut-on réaliser un percement traversant du dormant pour le visser directement ?
Le percement est possible pour les montants et traverses hautes (pour un dormant bois, l’axe de la perforation doit être au moins à 15 mm des rives de ce dormant).

Pour d’évidentes raisons d’étanchéité, aucun percement total traversant vertical des traverses basses ou des seuils ne doit être effectué, en particulier pour le passage des fixations.
Cependant un percement de ces traverses basses ou seuils pour fixation est autorisé mais seulement s’il est situé en partie arrière, hors d’une zone susceptible de recevoir des eaux de drainage ou d’infiltration.
L’immobilisation de la pièce d’appui ou du seuil est obligatoire pour les fenêtres de plus de 0,90m mesurées entre dormants.

Pour réaliser vos travaux en hauteur vous pouvez louer une nacelle articulée afin d’atteindre tous les endroits les plus difficiles d’accès.

En partie basse, il est obligatoire de poser des cales de 5 mm minimum au droit des montants, des dormants et des meneaux, sauf pour les portes extérieures.

CALE DE VITRAGE – Art. N° 0875 5..

Liaison de la menuiserie avec les différents matériaux

En applique par pattes de liaisons ou équerres : En Tunnel / Entre Tableaux / Feuillure :
Béton : Par cheville de Ø mini 8 mm avec vis tête plate adaptée traitée anti corrosion d’un Ø mini de 6 mm et d’une longueur égale à : épaisseur élément à serrer + longueur cheville + Ø vis. Par vis sans chevilles (emploi spécifique nécessitant le respect du cahier des charges du fabriquant et/ou d’un organisme indépendant).

Par chevilles métalliques spécifiques Ø 8mm mini.

Bois : Par vis tête plate de Ø mini 5mm. Par vis tête plate de Ø mini 5mm ou par vis spécifiques de Ø mini 6mm tête plate.
Terre cuite à isolation repartie : Par cheville adaptée de Ø mini 8 mm, profondeur d’ancrage ≥ 80mm avec vis tête plate adaptée d’un Ø mini de 6 mm.
Vis sans chevilles interdites.
Par vis sans chevilles de Ø mini 7 mm , profondeur d’ancrage >100mm.

Par cheville adaptée de Ø mini 8 mm, longueur mini 60mm avec vis tête plate adaptée d’un Ø mini de 6 mm.

Béton creux :  Par cheville adaptée de Ø mini 8 mm avec vis tête plate adaptée d’un Ø mini de 6 mm et d’une longueur égale à : épaisseur élément à serrer + longueur cheville + Ø vis.

Le calfeutrement des menuiseries

Le calfeutrement des menuiseries et donc l’étanchéité principale (première barrière d’étanchéité à la pluie battante) peut être réalisée de plusieurs façons :

  • Par mastic extrudé

Fond de joint obligatoire, adhésif ou non (matériau constitutif du fond de joint : polyéthylène (PE) ou polyuréthane (PU)).  Les mastics se trouvant en extérieur doivent être minimum de la classe 12,5E ou 12,5P, avoir un label SNJF et avoir fait l’objet d’un test d’adhésion avec les menuiseries à poser.

Les mastics autorisés dans notre gamme sont :

Les mastics silicones (classe 25 E) : A8 PRO, TYPE S 

La colle et étanche PU 40+ (classe 25 E)

Dans le cas d’un calfeutrement en tunnel et si le joint est exposé aux intempéries, sa largeur devra être de 15mm maximum et avoir une classe 25E.

Dans tous les cas, un joint de mastic doit être adossé à un fond de joint ou à une bande de mousse imprégnée.

  • Par bande de mousse imprégnée

Lors d’un calfeutrement avec une mousse imprégnée, la bande doit obligatoirement être de la Classe 1 avec la norme NF P 85-570 et faire l’objet d’un cahier des charges validé.

BANDE VKP +

Bande d’étanchéité à la pluie battante jusqu’à une différence de pression de 600 à 1200 Pascals, selon les plages d’utilisation.

Bien choisir sa bande VKP+ en fonction de la plage d’utilisation :

Ruban d’étanchéité VKP Premium PLUS – Art. N° 0875061..

BANDE VKP CONNECT

Bande d’étanchéité 3 en 1 (isolante, étanche à l’eau et à l’air).
Étanchéité à la pluie battante supérieure à 1000 Pascals, selon les plages d’utilisation.

Bien choisir la largeur de sa bande VKP CONNECT en fonction de la plage d’utilisation :

Attention ! L’utilisation de mousse polyuréthane n’est pas tolérée par le DTU 36.5 pour le calfeutrement d’étanchéité à l’eau et à l’air.

Ruban d’étanchéité VKP CONNECT – Art. N° 08750454..

  • Par membrane d’étanchéité spécifique (en complément)

Utilisation uniquement en présence d’une protection limitant les eaux de ruissellement. La position en œuvre de la membrane ne doit pas favoriser la retenue ou la stagnation d’eau et elle doit être à l’abri d’une exposition permanente aux UV.

Le calfeutrement par des matériaux dits humides (mousse PU, mortier, ciment, plâtre…) est proscrit sauf cas très spécifiques.

Tolérances de pose des menuiseries extérieures

Une fois la menuiserie posée, il conviendra d’effectuer les contrôles suivants :

  • Verticalité
  • Horizontalité
  • Axe de la baie
  • Différence de longueur des deux diagonales du dormant
  • Jeu entre ouvrant et dormant