Le métier de soudeur est un métier qui nécessite un haut degré de précision et de technicité. Etre soudeur, c’est des années de formation et des conditions de travail difficiles : chaleur, poussières, fumées, bruit, obscurité. C’est pourquoi il est essentiel de les protéger et de les aider dans leur travail en leur apportant des produits confortables, offrant une vision parfaite.

Les risques liés à la soudure

La majorité des accidents touchent les yeux : on compte plus de 365 000 accidents oculaires, soit 1 400 par jour. Les principales causes sont liées à la projection de métal en fusion, aux particules volantes, à l’exposition aux rayons UV et IR et à l’exposition aux fumées et vapeurs chimiques.

Qu’est-ce qu’une cagoule de soudeur ?

Avant tout, ce qu’attendent les soudeurs c’est du confort, de la protection fiable, des produits performants et un équipement personnalisé.

Verres teintées Würth

Les cagoules passives sont généralement des masques ou des casques en matière plastique, résistants à la chaleur. On les équipe de verres teintés, qui sont des verres opaques plus ou moins sombres, selon la nuance de noir choisie (DIN 8, 9, 10, 11, 12,13).

Les cagoules de soudage passives sont systématiquement en teinte fixe, c’est-à-dire qu’elles sont équipées d’un verre teinté noir dont la nuance ne varie pas.

Les cagoules actives ou automatiques sont le plus souvent en matière polyester. Elles sont équipées d’une cellule composée de cristaux liquides qui permet l’obscurcissement instantané dès le déclenchement de l’arc électrique.

Les cagoules de soudage automatiques peuvent être en teinte fixe ou en teinte variable.

En teinte fixe, elles s’obscurcissent en une teinte de noir unique alors qu’en teinte variable, le soudeur a la possibilité de régler la nuance du noir désirée. Un noir en teinte « 9 » sera plus clair qu’un noir en teinte « 13 ».

Verre teintée noir WürthVerre noir pour cagoule de soudeur

Sur une cagoule de soudage, il est possible de régler 3 paramètres :

  1. La sensibilité (SENSIBILITY) c’est-à-dire la sensibilité de détection des capteurs d’arc.
  2. L’obscurcissement (SHADE) c’est-à-dire la teinte de noir + ou – claire ou foncée.
  3. Le délai (DELAY) c’est-à-dire le délai de retour à l’état clair.

Selon le procédé de soudage, on conseille une cagoule différente :


Notre gamme de cagoules Würth

Masque à main passifCagoules passives M11

Cagoules automatiques Solar Cagoules automatiques S4


Une journaliste de Métal Flash s’est lancée dans l’essai du masque Würth S9 !

Ce qu’elle en pense : « On apprécie les fenêtres latérales et le large champ de vision en mode meulage. La qualité de la fabrication et des matériaux est élevée. Le champ de vision à la soudure est très bon. L’esthétique est originale. »

Cagoules automatiques S9

Il faut savoir que le risque du cancer des poumons est 40 % supérieur chez les soudeurs que dans les autres catégories professionnelles. Les cagoules de soudage peuvent donc être équipées d’une protection respiratoire afin d’éviter d’inhaler les polluants provenant de l’arc de soudage.

Chez Würth, nous proposons à présent la cagoule ventilée AIRKOS. Elle assure une filtration PSL (Particules Solides et Liquides) des contaminants polluant l’environnement proche du soudeur. Avec une filtration PSL ventilée, l’opérateur dispose du même niveau de protection contre l’amiante qu’avec un masque jetable FFP3 ou P3.

Cagoules automatiques ventilées Airkos