À travers ce guide, nous allons en apprendre davantage sur l’ultime compagnon du nettoyage : le chiffon microfibre. Facile à nettoyer et efficace sur toutes les surfaces, nous verrons comment ce textile  peut se composer de différentes matières synthétiques et s’adapter à tous les besoins. Découvrez ainsi parmi les diverses catégories de chiffons microfibres celle qui convient le mieux à votre domaine et à l’utilisation souhaitée. 

Qu’est-ce qu’une microfibre ?

Une microfibre est un filament très fin composé de diverses matières synthétiques, les plus utilisées étant :

  • le polyester (PET),
  • le polyamide (nylon),
  • le polypropylène,
  • le polyéthylène haute densité.

Le polyester apporte l’effet dépoussiérant, dégraissant, tandis que le polyamide apporte le pouvoir absorbant. En règle générale, une microfibre est composée de 70 à 80% de polyester et de 20 à 30% de polyamide.

On distingue 2 types de textiles selon leur usage :

  • le jetable : produit mono composant à base de polypropylène ou polyéthylène,
  • le durable : mélange de fibres (polyamide, polyester ou autres).

Pourquoi choisir la microfibre ?

Ce tissu présente de nombreux avantages en matière de nettoyage :

Polyvalence : la microfibre est efficace quelle que soit la surface à nettoyer (carrelages, verres, vitres, écrans, aluminium, PVC, bois…) et convient à tous les domaines d’activités. Elle s’utilise à sec pour le dépoussiérage ou humide / mouillée pour le dégraissage et le lavage.

Pouvoir abrasif : les zones à entretenir présentent un état de surface plus ou moins rugueux. Pour enlever les salissures présentes dans les interstices, la fibre doit avoir le plus faible diamètre possible.

Capillarité : un pouvoir absorbant accru par rapport au coton. Les salissures et l’eau sont drainées à l’intérieur du réseau de fibres.

Propriétés électrostatiques : la poussière est attirée comme un aimant.

Économique : ses caractéristiques permettant de gagner du temps ainsi que de réduire la consommation en produits de nettoyage.

Résistance aux produits chimiques : les fibres synthétiques qui constituent les microfibres (polyamide, polyester) sont plus résistantes aux attaques chimiques que les fibres naturelles.

Résistance mécanique : forte résistance à l’usure de par leur nature et leur construction. Les microfibres résistent en moyenne entre 200 et 300 lavages.

À noter : ne jamais utiliser d’adoucissant lors du lavage de textile microfibre. Un rinçage à l’eau permet de lui redonner ses caractéristiques initiales.